A-t-on le droit de terraformer Mars ?

Aucun homme n’a encore posé le pied sur le sol martien. Pourtant, dans les romans de science-fiction, la planète a déjà été arpentée de long en large et transformée plusieurs dizaines de fois pour en faire une seconde Terre habitable par l’Homme. Dans la réalité, la planète pourrait ne jamais subir une telle terraformation, surtout si l’on y trouve la vie.

Comment terraformer Mars ?

La « terraformation », ou ingénierie planétaire, désigne le processus de modification du climat d’une planète en vue de le rendre propice à la vie et à l’exploration humaine. De tous les corps du système solaire, Mars est la meilleure candidate, même si la Science-fiction mentionne de telles entreprises pour Vénus ou Ganymède.

Car, aussi lointaine et imaginaire qu’elle soit, la terraformation de Mars suit une recette déjà bien connue des scientifiques. Les ingrédients sont tous présents : son atmosphère, son eau, que le sol de la planète a absorbé comme un éponge après la fin de toute activité volcanique et la chute de la température. Dans son article « Comment nous allons terraformer Mars« Jason Shankel cite le scientifique Martyn Fogg et les cinq étapes de la terraformation de Mars :

1. La température de surface doit être relevée ;
2. La pression atmosphérique doit être augmentée ;
3. La composition chimique de l’atmosphère doit être modifiée ;
4. La surface doit être rendue humide ;
5. Le flux de rayonnement ultraviolets à la surface doit être réduit à un niveau inoffensif ;

La trilogie martienne de Kim Stanley Robinson est le roman de science-fiction qui dépeint le plus fidèlement ce long processus de terraformation de Mars ainsi que les tenants sociaux et politiques d’une telle entreprise. S’y opposent les « Rouges », fervents défenseurs d’une Mars immaculée, sur laquelle les Hommes peuvent vivre mais à condition de respecter son état d’origine et un groupe de scientifiques déterminés à mener leur programme de transformation sur plusieurs siècles. Au nom de l’une ou l’autre des deux thèses, crimes et attentats se multiplient jusqu’au dénouement final.

Laisser Mars vierge, uniquement accessible à quelques scientifiques ?

Sur Terre, un continent tout entier est – pour l’instant – réservé à la science et interdit toute exploitation de son sol : l’Antarctique. Un statut qui pourrait s’appliquer à Mars, d’autant plus si l’on y trouve de la vie, même microscopique. La planète entière pourrait être déclarée réserve naturelle afin d’empêcher toute contamination venue de la Terre.

Certes, pour l’instant, il n’existe aucune preuve de vie martienne, malgré les doutes de certains scientifiques sur les résultats envoyés par les sondes Vikings dans les années 1970. Et, sans attendre de savoir, des spécialistes de la Planète Rouge tels que Robert Zubrin ont démontré la viabilité économique d’une colonisation de Mars.

Edit : Dans un article publié sur le site UniverseToday et que nous signale @ChemPhilia, Paul Scott Anderson estime également que la découverte d’une forme de vie pourrait limiter la présence humaine sur Mars à quelques colonies. Mais il prévoit également la possibilité qu’aucune vie ne soit découverte et que, malgré tout, la simple volonté de conserver Mars géologiquement telle quelle suffirait à limiter l’expansion humaine.

Alors, laisser Mars telle quelle ou l’adapter à l’Homme ? Au final, la planète pourrait bien choisir pour nous. En effet, malgré leurs similitudes, le climat martien s’avère beaucoup plus violent que celui de sa plus grande cousine, la Terre. Malgré une pression atmosphérique égale à seulement 1 % de celle de la Terre, les rafales de vent peuvent atteindre sur Mars les 600 km/h et les tempêtes qui s’étendent à toute la planète sont fréquentes. Si les futurs habitants s’amusaient à augmenter la pression à la surface de Mars, ils pourraient donc finir par regretter les cyclones de leur planète d’origine.

Qui plus est, qui sait combien d’eau la fonte des calottes polaires pourraient libérer ? Ne disposant pas d’océans, Mars dispose d’une surface équivalente à l’ensemble des continents de la Terre réunis. Si les étendues d’eau martiennes finissent par recouvrir la majeure partie de la surface de la planète, les colons vont-ils devoir vivre sur des radeaux ? Enfin, la planète pourrait s’avérer un paradis pour la flore mais invivable pour la faune importée sur Mars si les radiations solaires ne rendent pas tout simplement impossible la vie à la surface.

La modification de l’environnement martien pourrait donc se retourner contre les futurs colons. Mars ne serait-elle pas, dès lors, plus « vivable » dans son état actuel plutôt que terraformée ? Peut-on avoir confiance en la capacité d’une espèce à transformer un monde en oasis lorsqu’elle est incapable de contrôler voire d’admettre l’impact de son activité sur le climat de sa propre planète ? Ou ne risque-t-elle pas juste de transformer un autre monde de notre système solaire en enfer ?

Il pourrait s’avérer finalement impossible de régler finement le « thermostat » du climat martien pour y faire vivre l’Homme tel que nous le connaissons aujourd’hui. Il pourrait même être plus facile et plus rapide de modifier l’Homme pour lui permettre de supporter les conditions régnant à la surface de Mars. Comme Kim Stanley Robinson le soulignait dans sa trilogie martienne, les Humains ne feront pas que terraformer Mars, ils « s’aéroformeront » eux-mêmes.

Cet article, publié dans Mars, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour A-t-on le droit de terraformer Mars ?

  1. Pour compléter, voici un article plutôt intéressant de Peter Anderson: « Should we terraform Mars » http://www.universetoday.com/91920/should-we-terraform-mars/

  2. Ping : Ganymède, futur cœur économique du Système solaire | Spatiales

  3. Mylene dit :

    Avec ses tempêtes plutôt impressionnantes et son atmosphère chargée de CO2 je ne pense pas que la terraformer soit la meilleure solution… Il faudrait plutôt se pencher sur Europe ou Titan (en prenant en compte le réchauffement du système solaire avec l’augmentation de la taille du Soleil).
    Mais bon en même temps si Mars peut être coloniser ça ouvre pas mal de portes comme on dit…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s